Maîtrisez l’écriture web pour parfaire votre référencement naturel

4 minute(s) de lecture

Il existe de nombreuses techniques d’écriture web qui permettent d’obtenir un bon référencement sur les moteurs de recherche. Si vous débutez votre site ou votre blog, il faut commencer par la base et aller à l’essentiel. Rien de difficile, vous verrez. Voici les premières étapes pas-à-pas.

 

Première étape : trouver un mot clé

Trouver le bon mot-clé pour votre article

Vous avez une idée d’article ? C’est un bon début. Maintenant, vous devez trouver le mot-clé principal de votre sujet. C’est une des caractéristiques essentielles de l’écriture web.

Utilisez pour cela Google Trends ou le planificateur de mots-clés de Google Ads et tapez tous les mots-clés qui vous paraissent pertinents par rapport à votre sujet.

Choisissez un mot ou une expression qui n’est pas trop demandé (entre 100 et 1000 requêtes mensuelles par exemple). Vous éviterez ainsi une trop grande concurrence.

Une fois choisi, votre mot-clé doit figurer dans votre article environ une fois tous les cent mots. Il doit également apparaître dans votre titre d’article et votre méta-description. Si vous utilisez WordPress, téléchargez l’extension Yoast, parfaite pour vous aider dans ce travail de référencement.

Autre élément important pour votre référencement, la longueur. Pour se présenter en entier dans les résultats des moteurs de recherche, votre titre ne doit pas comporter plus de 65 caractères espaces compris et votre méta-description 150 caractères environ. Les articles quant à eux doivent faire au minimum 300 mots pour plaire à Google.

Dernière étape de cette partie : l’écriture web implique que votre article sera référencé par une adresse URL. Ne mettez pas jamais d’accent ni de chiffre et utilisez des tirets (-) pour séparer les mots (jamais d’underscore « _ »).

 

Deuxième étape : savoir de quoi on parle

La règle des 5W

Soyez rassurés, vous avez fait le plus difficile !

Il vous faut maintenant rédiger un article. Et pour cela, il existe une technique journalistique imparable : la méthode des 5W. Prenez une feuille de papier et répondez aux questions suivantes : Who, What, Why, Where, When (Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Où ? Quand ?)

Cette technique va vous permettre de cadrer votre sujet. Faites en sorte de répondre à toutes ces questions dès votre paragraphe introductif. Regardez ensuite cette liste régulièrement pendant la rédaction afin de ne pas perdre de vue votre sujet. Cela peut vous aider aussi à ne pas oublier un point important que vous souhaitiez aborder.

 

Troisième étape : travailler le contenu de l’article

N’hésitez pas à mettre en gras les mots importants du texte. Cela aidera le lecteur à se repérer dans votre article et mettra en valeur vos mots-clés. Cette technique est à utiliser avec parcimonie si vous voulez qu’elle reste pertinente.

L’écriture web doit être efficace. Soyez le plus concis possible et évitez les adverbes. Ne faites pas de phrases de cinq lignes, personne ne les lira. Gardez en tête que sur internet, les lecteurs scannent votre article plus qu’ils ne le lisent. Vous devez donc savoir les retenir avec un style fluide.

Pensez aussi à aérer votre texte en plusieurs paragraphes. Personne n’a envie de lire un article monobloc.

 

Quatrième étape : s’occuper des images

WordPress est un grand atout pour le référencement des images. En effet, lorsque vous téléchargez une photo dans la bibliothèque, vous pouvez renseigner son titre et ce qu’on appelle la balise « alt ». Comprenez « texte alternatif ».

Enregistrement d'image dans WordPress

C’est en effet ce que le lecteur verra à la place de l’image en cas de problème d’affichage du navigateur. C’est également ce qui est lu aux malvoyants. Cette balise doit donc être renseignée.

Une fois l’image insérée dans votre article, cliquez dessus puis sur le petit crayon qui ouvre les paramètres. Renseignez l’attribut Title. Sur Google Chrome, c’est le texte qui s’affichera au survol de la souris sur une photo.

Tous ces réglages sont essentiels pour votre référencement. Ils permettent aux moteurs de recherche de juger du sérieux de votre contenu. Si vous respectez bien toutes ces règles simples, votre article sera considéré comme de bonne qualité.

 

Dernières recommandations

La règle d’or de l’écriture web tient en effet en un seul mot : qualité. Soignez votre style, traquez les fautes d’orthographe, hiérarchisez vos titres. Au fil des années, Google est devenu de plus en plus exigeant et a placé le contenu au centre de ses priorités de référencement.

De même, faites très attention au plagiat et à l’auto-plagiat. C’est très mal vu et pénalisé par les moteurs de recherche. Si vous écrivez un article sur un sujet déjà abordé dans votre blog, ne copiez-collez jamais votre ancien contenu.

 

Freebie : checklist référencement

Vous voilà désormais prêt(e) à vous lancer dans l’écriture web. Voici un tableau récapitulatif pour vous aider dans la rédaction de vos futurs articles.

Checklist article

Si vous êtes à l’aise et souhaitez connaître tous les critères de l’algorithme de Google, je vous invite à consulter ce site.

 

À bientôt pour un nouvel article et bonne journée !

 

Partager cet article